On commence à compter le temps
Tellement il semble long
Toujours en train d'parler d'avant
Avant quand les rides sur ton front
Ne me rappellent qu'il y a longtemps

Que notre vie passe les saisons
Je sais que même si tout est lent
Tout a surtout une bonne raison

Faudrait penser à y aller
La route est longue nous sommes âgés
Et puis c'est sous les peupliers
Que nos coeurs s'ront entrelacés

Faudrait penser à y aller
La route est longue nous sommes âgés
Et puis c'est sous les peupliers...

Voir l'histoire en se disant
« mais à quoi bon » de toute façon
Maint'nant on n'compte plus les ans
Tout se résume en une portion
En un tas des sentiments
Etalés sous des millions
De jours du passé au présent
Mais au fond nous nous aimons

Faudrait penser à y aller
La route est longue nous sommes âgés
Et puis c'est sous les peupliers
Que nos coeurs s'ront entrelacés

Faudrait penser à y aller
La route est longue nous sommes âgés
Et puis c'est sous les peupliers...

Faudrait penser à y aller
La route est longue nous sommes âgés
Et puis c'est sous les peupliers
Que nos coeurs s'ront entrelacés

Faudrait penser à y aller
La route est longue nous sommes âgés
Et puis c'est sous les peupliers...

Vídeo incorreto?