Cela fait quelques heures déjàque je me trouve dans ce grand lit immensetu es tellement loin de moidans ton sommeil tu bouges dans tous les senset cela fait au moins 36 foisqu'j'apprends par cœur les dessins du plafondj'essaie en vain de compter les moutonsmais je n'fais rien que d'me monter l'bourrichonje chuchotedis réveille-toicar moi je dors pastoute la soirée tu papotesmaintenant tu dors comme une marmottedis réveille-toij'veux que tu m'dorlottes moitoute la soirée tu papoteset moi ...je voulais faire des mamours, mamours à mon amourje voulais faire des mamours jusqu'au levé du jourpff q'j'ai chaudsi chaud, j'ouvre la fenêtrepeut-être le vent te sortira de ton songej'fredonne, je tousse, je fais n'importe quoi,secoue sournoisement l'édredonA quoi ça sert tout çaj'ai beau me fatiguer moij'dors toujours pas, toi tu réagis pasJ'essaie en vain de recompter les moutonsmais je n'fais rien que d'me monter l'bourrichonje chuchotedis réveille-toicar moi je dors pastoute la soirée tu papotesmaintenant tu dors comme une marmottedis réveille-toij'veux que tu m'dorlottes moitoute la soirée tu papoteset moi ...je voulais faire des mamours mamours, mamours à mon amourje voulais faire des mamours jusqu'au levé du jourTu vois je voulais juste te faire des mamoursDes mamours des mamoursDes mamours des mamoursDes mamours mon amourDes mamours des mamoursDes mamours comme du veloursPourquoi pas tous les joursDes mamours des mamoursDes mamours mon amourJe voulais faire des mamours, mamours à mon amourLaisse-moi veiller sur ton corpsTon corps si mou, normalement si fortEt toi ... continue... à faire semblant... que tu dorsTu n'dis rien, donc t'es d'accordLe matin...c'est la fin.

Vídeo incorreto?