A mourir pour mourirJe choisis l'âge tendreEt partir pour partirJe ne veux pas attendreJe ne veux pas attendreJ'aime mieux m'en allerDu temps que je suis belleQu'on ne me voit jamaisFanée sous ma dentelleFanée sous ma dentelleEt ne venez pas me direQu'il est trop tôt pour mourirAvec vos aubes plus clairesVous pouvez vous faire lanlaireJ'ai vu l'or et la pluieSur des forêts d'automneLes jardins alanguisLa vague qui se cogneLa vague qui se cogneEt je sais, sur mon couLa main nue qui se poseEt j'ai su, à genouxLa beauté d'une roseLa beauté d'une roseEt tant mieux s'il y en aQui, les yeux pleins de lumièreOnt préféré les combatsPour aller se faire lanlaireAu jardin du bon DieuÇa n'a plus d'importanceQu'on s'y couche ou amoureuxOu tombé pour la FranceOu tombé pour la FranceIl est d'autres combatsQue le feu des mitraillesOn ne se blesse pasQu'à vos champs de batailleQu'à vos champs de batailleEt ne comptez pas sur moiS'il faut soulager mes frèresEt, pour mes frères, ça iraJ'ai fait ce que j'ai su faireSi c'est peu, si c'est rienQu'ils décident eux-mêmesJe n'espère plus rienMais je m'en vais sereineMais je m'en vais sereineSur un long voilier noirLa mort pour équipageDemain, c'est l'au revoirJe quitte vos rivagesJe quitte vos rivagesCar mourir pour mourirJe ne veux pas attendreEt partir pour partirJ'ai choisi l'âge tendre

Vídeo incorreto?