J'étais partie ce matin, au bois,Pour toi, mon amour, pour toi,Cueillir les premières fraises des bois,Pour toi, mon amour, pour toi.Je t'avais laissé encore endormiAu creux du petit jour.Je t'avais laissé encore endormiAu lit de notre amour.J'ai pris, tu sais, le petit sentierQue nous prenions quelquefoisAfin de mieux pouvoir nous embrasserEn allant tous les deux au bois.Il y avait des larmes de roséeSur les fleurs des jardins.Oh, que j'aime l'odeur du foin coupéDans le petit matin.Seule, je me suis promenée au bois.Tant pis pour moi, le loup n'y était pas.Pour que tu puisses, en te réveillant,Me trouver contre toi,J'ai pris le raccourci à travers champsEt bonjour, me voilà.J'étais partie, ce matin, au bois.Bonjour, mon amour, bonjour.Voici les premières fraises des boisPour toi, mon amour, pour toi...

Vídeo incorreto?