J'entends sonner les clairons:c'est le chant des amours mortes.J'entends battre le tambour:c'est le glas pour nos amours.Sur le champ de nos bataillesmeurent nos amours déchirées.Les corbeaux feront ripaille,j'entends les clairons sonner.T'as voulu jouer à la guerrecontre qui et pour quoi faire?J'étais à toi tout entière,j'étais déjà prisonnière,mais du matin qui se lève,du jour à la nuit, sans trêve,tu voulais ton heure de gloireet je ne sais quelle victoire.Entends sonner les clairons:c'est le chant des amours mortes.J'entends battre le tambour:c'est le glas pour nos amours.Sur le champ de nos bataillesmeurent nos amours déchirées.J'ai lutté vaille que vaille,mais je n'ai rien pu sauver.Ci-gît, couché sous la pierre,tout nu, sans une prière,notre amour mort à la guerre.Ah! fallait, fallait pas la faire!Ci-gît, après tant d'aromeet la moitié d'un automne,ci-gît, sans même une rose,notre amour pour qui éclose?Entends sonner les clairons:c'est le chant des amours mortes.J'entends battre le tambour:c'est le glas pour nos amours.Va-t'en jouer à la guerre,va-t'en vouloir la gagner.Tu m'as perdue tout entière,tu m'as perdue à jamais!Tu peux déposer les armes,oui, j'ai fini de t'aimer.Il est trop tard pour tes larmes:entends les clairons sonner!

Vídeo incorreto?