Du sommeil à mon sommeil,Je rêve tout un long jourA la nuit qui me ramène enfin.Enfin, le sommeil,Le rêve et ses merveillesOù de grands oiseaux blancsTournoient lentement.Oh, regardez : il neigeDe grands oiseaux de neigeEt de fatigue en fatigue,Emportée, je navigue.Oh, ne m'éveillez pas.Des milliers d'oiseaux de luneSe posent sur la dune.Ne les effrayez pas.Oh, laissez, laissez-moi dormir,Mes oiseaux pour escorte.Je vais, la fatigue me portePlus loin, plus loinVers le silence, silence, silenceDe fleurs géantes,Du sable d'ambre.Il neige des plumesD'oiseaux de lune.Un désert blanc,Un continent,Et puis plus loin,Si loin, la mer.Du sommeil à mon sommeil.Je guette tout un long jourLe rêve.Je rêve,Je rêve...

Vídeo incorreto?