Y aura du monde à l'enterrement,Si l'on en croit les apparences.S'ils viennent tous à l'enterrement,Ceux que je trouve, avec outrance,Couchés, là, sur mon paillassonLorsque je n'y suis pour personneOu pendus avec déraisonAu fil de mon téléphone,Ou pendus avec déraisonAu fil de mon téléphone.Y aura du monde, assurément,Au nom du Père, au nom du Fils,S'ils viennent tous à l'enterrement,Ceux que j'aimais de père en fils.Ça me fera un gentil petit régimentMe rendant les derniers officesPour mes bons et loyaux servicesLe jour de mon enterrement,Pour mes bons et loyaux servicesLe jour de mon enterrement.Les celles qui "Je l'ai bien connue.",Les pas belles, les cancanières,Les celles qui ont de la vertuEt de bien méchantes manièresViendront dans leur robe de balMe dire un petit complimentPour ma dernière généraleLe jour de mon enterrement,Pour ma dernière généraleLe jour de mon enterrement.Les mondains, les encanaillésEt mesdames les sous-préfètes,Trois petits fours et deux avé,A la fête comme à la fête,Se diront, pour passer le temps,A voix basse, des bagatellesTout en se repassant la pelleLe jour de mon enterrement,Tout en se repassant la pelleLe jour de mon enterrement.Ah, je voudrais, rien qu'un instant,Les voir, sur la dalle froide,Agenouillés et marmonnant.En avant pour la mascarade !Ceux qui viennent et font semblant,Effeuillant d'une main distraite,Du bout du cœur, du bout des gants,Un chrysanthème, un "je regrette",Un peu, beaucoup, passionnément,Le jour de la dernière fête,Le jour de la dernière fête,Le jour de mon dernier matin,Le jour où je me ferai belle,Le jour où "Salut les copains !Je pars pour là-bas, on m'appelle."J'irai cultiver mon jardin,J'irai voir fleurir mes rosesDe l'autre côté du chemin,De l'autre côté du chemin.Ça fera du monde à l'enterrementEt finie, la douce habitude,Celle-là de passer mon tempsA vivre dans la solitude.Je sens qu'au dernier rendez-vous,Non, non, je ne serai pas seulette.Qu'ils viennent et ce sera vivant,Le jour de mon enterrement.Qu'ils viennent et ce sera vivant,Le jour de mon enterrement.Je veux que ce soit au printemps,A l'heure de la belle lumière.Je veux m'en souvenir longtemps,De l'heure de mon heure dernièreEt lorsque, je serai couchéeAu dedans de la bonne terre,Oh, vous tous que j'ai tant aimésDurant cette vie toute entière,Si vous entendez la, la, la, la,Ma dernière petite chanson,Surtout, n'en ayez pas de peine.C'est pour dire "Adieu, je vous aime."Et je m'en vais le cœur content,C'est pour dire "Adieu, je vous aime.",Le jour de mon enterrement,Le jour de mon enterrement...

Vídeo incorreto?