Y'a des matins qui font regretter la veille,
Des ruines dans le soir, elles sont belles, ouais
La ville tourne, les amants sont ivres,
Le vin coule et mes poches sont vides

Y'a des sourires qui vous font perdre la tête,
Ses rires ont sûrement causé ma perte ouais,
Et s'ils aiment les arts et la mort,
Moi j'enchaîne les cartes et les codes

Dans un éclair de pensée lucide,
Tous les jours je dis que demain j'arrête,
Le folies de la dépense suicide,
Pourtant je repars à la fête.

Refrain
A l'heure des rendez-vous du soir,
Tout Paris s'éveille,
Avant ces merveilles, il faut la voir pour y croire,
Et sa main a fait rêver la mienne,

Et dans nos rendez-vous du soir,
Une seule à des ailes,
Un ange émerveille , il faut la voir pour y croire
Et chaque soir on rejoue la même scène.

J'ai beau la maudire chaque jour en fait,
Sans elle je peine, mon cerveau mon déraille ouais,
J'ai beau fuir j'ai son image en tête,
Elle est ma perte, elle est ma faille,

J'ai beau dire et répéter sans cesse,
C'est bon c'est fini ça y est je taille,
Ces mots sonnent pour elle comme une caresse,
Qu'elle aime dans un mouvement de taille.

J'ai chaud tout à coup,
J'avoue, chui tout à vous quand,
Jm'égare le long de vos courbes,yeah-yeah
A vos charmes, à nos amours, à mes larmes
A l'heure où j'ai déposé les armes.

Refrain
A l'heure des rendez-vous du soir,
Tout Paris s'éveille,
Avant ces merveilles, il faut la voir pour y croire,
Et sa main a fait rêver la mienne,

Et dans nos rendez-vous du soir,
Une seule à des ailes,
Un ange émerveille , il faut la voir pour y croire
Et chaque soir on rejoue la même scène.

Et chaque soir, on rejoue la même scène. (x3)

(Merci à Gaëlle pour cettes paroles)

Vídeo incorreto?