BarceloneDes pavés, du soleil, des visagesUn été plein d'imagesEt de fleursBarceloneDans le port un bateau qui s'amarreLe bourdon des guitaresEt mon cœurJ'ai revuCette rue sous le ciel de septembreJ'ai revuLa fenêtre grillée de sa chambreJours trop courtsLe vent chaud caressait nos visagesEt l'amourNous jetait des étoiles au passageBarceloneSouvenir de nos nuits haletantesD'un été qui me hanteBarceloneCe matinJe reviens dans la rue douce et tristeLe cheminM'a mené jusqu'au banc de jadisEt soudainTe voilà c'est bien toi rien n'existeDès demainTous les deux nous irons vers la vieBarceloneSur le port, dans le vent qui se lèveJe vois vivre mon rêveBarcelone

Vídeo incorreto?