Douce, comme une soirée d'automne en Provence
Comme la brise s'égare quand elle danse
Comme un enfant qui prie en silence.

Belle, à rebâtir la tour de Babel
A chasser les sales du Sahelle
A me damner à perdre le ciel.

REFRAIN:
Douce, malgré le feu qui brûle en elle,
Tout au fond de cette chapelle
Où je vais prier chaque nuit.

Belle, à faire pleurer les coeurs de pierre
A me faire préférer l'enfer,
A n'importe quel interdit.

Douce, comme l'Italie à contre saison
Comme une larme tombée d'un violon,
Comme un soir d'été dans l'émotion.

Belle, comme une cathédrale, une église
Comme un air d'opéra qui vous grise
Comme le drapeau d'une Terre Promise.

REFRAIN

Douce, quand elle fait signe de sa bouche
Les chemins du ciel se couchent
Comme un animal innocent.

Belle, comme un tableau, une aquarelle
Naviguer sur ces pots de miel
Donner la vie à un enfant.

Vídeo incorreto?