Je lui faisais mon numéro, de chanteur de charme au sang chaud,J'étais sûr qu'elle allait craquer, pour les violons et lesclaviersJe lui parlais de l'Olympia, des gens qui tournent autour de moiElle m'a dit te casses pas la tête, moi je n'aime queNeslon PiquetElle n'aimait que les pilotes, que la musique, que les motardsElle disait que c'était du toc, que c'était du vent leschanteursElle me trouvait minuscule, à côté de Nelson PiquetEt trouvait mes pulls ridicules, à côté de sa salopetteSi tu savais Nelson Piquet, ce que j't'en veux d'avoir tatêteElle te voit comme un géant et elle me parle de toi tout letempsSi tu savais Nelson Piquet, comme quelques fois je te détesteChez elle y a ta photo partout, mais moi je ne l'épate, pas dutoutNelson PiquetJ'ai voulu jouer les Fanjos, avec ma voiture à turboMais elle m'a dit en souriant, tu conduis comme un débutantElle n'a qu'un idole, qu'une seule voix , elle est un peu demauvaise foiElle n'a qu'une idée dans la tête, c'est de rencontrerNelson PiquetSi tu savais Nelson Piquet, ce que j't'en veux d'avoir tatêteElle te voit comme un géant et elle me parle de toi tout letempsSi tu savais Nelson Piquet, comme quelques fois je te détesteChez elle y a ta photo partout, mais moi je ne l'épate, pas dutoutNelson PiquetSi tu savais Nelson Piquet, ce que j't'en veux d'avoir tatêteElle te voit comme un géant et elle me parle de toi tout letempsSi tu savais Nelson Piquet, comme quelques fois je te détesteChez elle y a ta photo partout, mais moi je ne l'épate, pas dutoutNelson PiquetNelson PiquetNelson Piquet

Vídeo incorreto?