Elle voudrait avoir soixante ans, la fille qui vend des biscuitsA l'angle de la rue du temps, sur le marché du mercrediElle a tout juste dix-huit ans, elle va danser tous les samedisMais on ne danse plus vraiment, dans les petits balsd'aujourd'huiElle n'aurait plus jamais de soucis, de savoir si elle préfèreJean-Pierre, Philippe ou Jérémy, elle aurait autre chose à faireElle voudrait avoir soixante ans, les garçons d'aujourd'huil'ennuientIls veulent tout en même temps, mais n'aiment plus vraimentles fillesSoixante ans, et que ce soit presque finit, tout ce temps toutecette vieSoixante ans, et puis pouvoir enfin sourire de ce qu'il a faittant souffrirElle a tout juste dix-huit ans et c'est fou ce qu'elle s'ennuieElle voudrait avoir soixante ans, et ne plus vendre de biscuitsElle voudrait avoir soixante ans, des rides et des petitsenfantsEt ne plus se demander tout le temps, ce qu'elle va faire de toutce tempsSoixante ans, et que ce soit presque finit, tout ce temps toutecette vieSoixante ans, et puis pouvoir enfin sourire de ce qu'il a faittant souffrirSoixante ans, et que ce soit presque finit, tout ce temps toutecette vieSoixante ans, et puis pouvoir enfin sourire de ce qu'il a faittant souffrir

Vídeo incorreto?