Elle me menait voir la mer,
Visiter la carte et contraire
Disait que quand le ciel est clair,
On voit l'Angleterre de contraire.

Elle me racontait des histoires
De géants et de processions
Des histoires de pélérinages
Et de navires en perdition.

REFRAIN:
Une fille des Flandres, fille du froid et de l'eau
Une fille qui ressemble, à la proue d'un bateau
Une fille des Flandres, au regard gris de cendre,
Fille du vent et du nord, du près des gerbes en sort
Tu avais autant de mystères que les sirènes de haute-mer.

Elle me racontait des histoires
De radeaux pleins de far fadé
Disait que la mer est flamande
De Copanac jusqu'à Calet.

Le coeur du monde est à restende
En petits Andes tendres le soir
Du bruit des marins qui dépendent
Des Caraïbes à la Mer Noire.

REFRAIN

Ce sont les larmes des marins
Qui font monter les marées-hautes
Les larmes de tous les chagrins
Des capitaines et puis des autres.

Une fille des Flandres, fille du froid et de l'eau
Une fille qui ressemble, à la proue d'un bateau.

Vídeo incorreto?