J'ai connu tant de villesQui n'étaient jamais les miennesJ'ai connu tant de fillesQui ne me connaissaient pasEt ma maison, et mes amisVous êtes loin, loin, loinJ'ai envie de vous revoirEt je reviensBuvons un verre à la santé d'hierA la santé du temps, du bon tempsQuand il ne manquait pas unDe tous nos vieux copainsBuvons un verre à la santé d'hierEt oublions demain...Je sais bien que tout changeEt que les photos vieillissentQue ma mère sera blancheQue ma maison sera griseEt que le temps de mes dix ansEst déjà loin, loin, loinJ'ai envie de le revoirEt je reviensBuvons un verre à la santé d'hierA la santé du temps, du bon tempsQuand il ne manquait pas unDe tous nos vieux copainsBuvons un verre à la santé d'hierEt oublions demain...Si le temps fait des siennesSi le monde nous sépareQue toujours nous revienneLe visage du passéDe ceux qu'on aime, et peu importeSi c'est loin, loin, loin,Quand on peut encore se dire"Je me souviens."Buvons un verre à la santé d'hierA la santé du temps, du bon tempsQuand il ne manquait pas unDe tous nos vieux copainsBuvons un verre à la santé d'hierEt oublions demain...

Vídeo incorreto?