C'est long, le temps quand on attendEt allez roulez! allez roulez!On vous effleure à cent à l'heureEt allez roulez! allez roulez!On me laisse sous la pluie à lever le pouceIls ne savent pas que toute ma vieDépend de celle qui m'appelleDe celle qui m'attend à ParisC'est un dix tonnes, ah le brave hommeEt allez roulez! allez roulez!Soixante à l'heure, encore dix heuresEt allez roulez! allez roulez!Ils aiment bien la compagnie, les gens de la routeOn finit par raconter sa vieMa vie c'est celle qui m'appelleCelle qui m'attend à ParisRoulez, laissez passer mes chevauxRoulez! allez roulez!Roulez, on a le vent dans le dosRoulez! allez roulez!Un p'tit café dans un routierEt allez roulez! allez roulez!A la radio la météoEt allez roulez! allez roulez!Que c'est long, toute une nuit sur une autoroute(...) fontaine de ParisLà-bas c'est elle qui m'appelleA la porte d'ItalieRoulez, laissez passer mes chevauxRoulez! allez roulez!Roulez, on a le vent dans le dosRoulez! allez roulez!Roulez, laissez passer mes chevauxRoulez! allez roulez!Roulez, on a le vent dans le dosRoulez! allez roulez!

Vídeo incorreto?