Je n'y crois pas c'est pourtant mon histoireTu es partie, c'est un fait diversQui n'aura pas laissé dans les mémoiresDe quoi pleurer, les soirées d'hiverAlors va savoir, pourquoi j'en ai marrePourquoi j'ai mal, pourquoi j'ai envieDe m'évader vers n'importe quelle gareSi je suis sûr que je t'y oublieOh, Oh !C'est du mélo, c'est de la tragédie, de la comédieCe n'est jamais qu'un moment de folie, la vie !Les rigolos, les gentils, les salauds font leur numéroTrois petits tours et baissez le rideau, bravo !On fait des bulles, on est du ventDes funambules sur le fil du tempsComme l'alcool, comme les cigarettesDes vrais amis, ceux qui sont restésOn sera tous à la fin de la fêteUn peu de cendre, un peu de fuméeJe n'attends personne, et le téléphone sonne pour rienCe n'est pas ta voixJe n'en peux plus, j'ai perdu, j'abandonneJ'en ai assez de mon cinémaOh, Oh !C'est du mélo, c'est de la tragédie, de la comédieCe n'est jamais qu'un moment de folie, la vie !Les rigolos, les gentils, les salauds font leur numeroTrois petits pas et baissez le rideau, bravo !

Vídeo incorreto?