Devant sa page blanche un musicien commenceUne valse triste, c'est pas toujours gai les artistesIl chante pour lui-même les notes qui lui viennentComme un vent d'automne, c'est pas toujours gai la PologneSa chanson, son chagrin l'a volée au pianoEt elle tourne sur ta stéréoDans la nuit quand tu as le cœur grosSa chanson, c'est l'adieu qu'il n'a pas su lui direUne musique pour se souvenir, se souvenir...Le soleil se rallume, il a usé sa plumeSur sa valse triste, ça dort pas souvent, les artistesQu'importe qui tu aimes, les adieux sont les mêmesEt le vent d'automne va bien plus loin que la PologneSa chanson, il l'a faite sans savoir commentC'est peut-être son cœur qu'on entendQuand un autre la chante en passantSa chanson, c'est l'adieu qu'il n'a pas su lui direUne musique pour se souvenir, se souvenir...Devant sa page blanche un musicien commenceUne valse triste, c'est pas toujours gai les artistesIl chante pour lui-même les notes qui lui viennentComme un vent d'automne, c'est pas toujours gai la Pologne

Vídeo incorreto?