Sarcelles a ses marlous, Bercy a ses clochardsSaint-Germain-des-Prés a Big John Le TatouéQui touche sa bille au billardIl est grand et con comme la Tour MontparnasseEt un peu plus costaud qu'un percheronEt dans tous les bars les loubards quand il passeLaissent la place et l'appellent patronPrecaution, et ils disent:On casse pas le moral à ZorroOn dit pas merde à CaponeOn tire pas le masque à FantomasEt faut pas faire de la peine à JohnUn jour du fond de sa brousseVint un cul-terreuxQui nous dit je cherche un nommé JohnJe suis un as du billardMon nom est Jacques IzambarMais pour les intimes c'est TomOuais, je cherche un genre de macQui roule sa caisse en CadillacQui ......... à cent sacsQui m'a piqué mon flouzeEt j'arrive de ToulousePour lui faire passer le goût de l'arnaqueEt tout le monde lui dit:Jacques, fais pas le braqueOn casse pas le moral à ZorroOn dit pas merde à CaponeOn tire pas le masque à FantomasEt faut pas faire de la peine à JohnUn silence de mortDans la salle de billardLorsque John a tombé le giletMais après la bagarreLa seule partie du malabarQu'a pas saignéC'était sa plante des piedsDeux cent cinquante et quelque estafiladesEt deux trois balles par ci par làEt je vous prie de croireQu'on a changé de sérénadeEn voyant John les bras en croixOn chantait tous:On casse pas le moral à ZorroOn dit pas merde à CaponeOn tire pas le masque à FantomasEt faut pas faire de la peine à TomCe qui est pour vous apprendreQu'il ne faut jamais arnaquerDes gens que vous ne connaissez pasMeme si vous roulez en Cadillac fraise écraséeAvec des chaussures assortiesOn casse pas le moral à ZorroOn dit pas merde à CaponeOn tire pas le masque à FantomasEt faut pas faire de la peine à Tom

Vídeo incorreto?