On disait du shérif de Calhoun CityQu'il surveillait de près sa fille Anna LeeMalheur à celui qui lui chantait sa chansonIl était sûr de la finir au violonIl est vrai qu'Anna Lee ne pensait qu'à çaEt un dimanche pendant que le pasteur prêchaitLa voilà qui vient se frotter contre moiEt qui m'file un rendez-vous pas très discretJ'ai failli lui repondre d'accord sur toutMais dans les yeux d'son père y avait des bazookasJ'ai compris et j'ai pris mes jambes à mon couC'est alors qu'elle m'a sifflé: "Tu l'regrettras"Je dormais à poings fermés quand on a frappéJ'ai ouvert au shérif et à son assistantIl m'a dit: "Fils, Anna Lee attend un bébé"J'ai répondu: "Je n'connais pas cet enfant"Il on fait mon procès et j'ai recoltéQuante-vingt-douze ans dont deux avec sursisJe m'suis dit qu'j'aurais le temps d'apprendre à compterEt d'penser à cette salope d'Anna LeeComme un bon claustrophobe, j'ai plaqué la tôleEt j'ai battu le record du marathonUn copain d'régiment m'a prêté sa piauleMais l'shérif était toujours sur mes talonsQuelques années ont passé et c'est pas la fêteCette famille d'poulets je ne m'y ferais pasAnna Lee dans mon lit, le vieux à la retraiteEt c'blanc bec de nouveau shérif qui m'dit: "Papa"

Vídeo incorreto?