Toutes ces rues qui ont les noms célèbresJe les ai oubliées, mais je garde dans mes penséesTous les visages que je voyais naguèreEt mon plan de la ville est un calendrierToutes les rues de Paris portent un prénom de filleSouvenirs d'un temps disparuY a la rue Stéphanie et la rue CarolineL'avenue de la Fille InconnueLe boulevard Virginie et l'impasse MartineCes jolis rendez-vous qui n'existent plusMais ma rue préférée, celle où j'aimais rêverElle a un nom qui danse, la rue Marie-LaurencePauvre Molière, pauvre Pierre CorneillePauvre Émile Zola, malheureux Léon GambettaDu paradis où vos ames sommeillentPardonnez à celui par la faute de quiToutes les rues de Paris portent un prénom de filleSouvenirs d'amours disparuesY a la rue Stéphanie et la rue CarolineL'avenue de la Fille InconnueLe boulevard Virginie et l'impasse MartineCes jolis rendez-vous qui n'existent plus...

Vídeo incorreto?