Toi tu portais la barbe et moiJ'avais des bottes qui prennaient l'eauEnsemble on écorchait BrassensA la guitare et au banjoPar flemme de rentrer se coucherOn faisait semblant de draguerOu on perdait des nuits entièresA discuter dans les cafésC'était le temps, le temps des œufs au platC'était le temps des chambres sous les toitsQuant on dormait en grelottant dans nos manteauxSauf quand une fille nous tenait chaudC'était le bon vieux tempsOn s'doutait bien que le mariageC'était le service militaire à vieMais nous voilà devenus sagesMoi le témoin, toi le mariBientôt on se donnera rendez-vousEn regardant nos agendasEt à ta femme j'apporteraiDes petits fours, un hortensiaCe sera le temps, le temps des dimanches au boisLe temps des tables pliantes et des poulets froidsD'un air patient ta femme t'écouteraQuand tu parleras encore une foisDe notre bon vieux tempsEt puis un beau soir mal à l'aiseJ'arriverai accompagnéEt un regard vous suffiraPour voir que je vais y passerNous attendrons l'heure de la vaisselleQuand les femmes s'en vont de leur côtéAlors du fond de nos cognacsEt d'nos cafés décaffeinésOn retrouvera le temps des œufs au platLe joli temps des chambres sous les toitsQuand on dormait en grelottant dans nos manteauxSauf quand une fille nous tenait chaudNotre bon vieux temps

Vídeo incorreto?