Messieurs les jurés, donnez-moi cinq minutes avant de mecondamnerMessieurs les jurés, vous serez peut-être un jour au bancdes accusésEst-ce que j'ai l'air d'un assassinVoyez-vous du sang sur mes mainsEst-ce qu'on n'a plus droit d'aimerMessieurs les jurés, un matin de novembre on est venu mechercherMa femme depuis deux jours était partie, on l'avait retrouvéeDu côté de la ferme aux loupsJ'ai failli en devenir fouEst-ce qu'on n'a plus droit d'aimerMessieurs les jurés, croyez-vous qu'une vie, ça s'écrit sur dupapierCroyez-vous qu'un avocat qui ne me connaît pas, peut enparlerJe n'avais rien, je n'étais rienPour elle au moins j'étais quelqu'unEst-ce qu'on n'a plus droit d'aimerMessieurs les jurés, sachez que moi aussi, je suis mort à laferme aux loupsIl peut m'arriver n'importe quoi, si vous saviez comme je m'enfousQuand on n'a plus rien dans la vieQuand on n'a même plus envieOn dit salut la compagnieMessieurs les jurés, buvons à ma santé le verre de condamnéDormez bien en paix, pardonnez-moi encore de vous avoir dérangésJe m'en vais me faire pendre ailleursDans un monde même pas meilleurSi l'on n'a plus droit d'aimer

Vídeo incorreto?