Ah, qu'il était doux d'ai-Qu'il était doux d'aimer DoudouQu'il tardait à DoudouD'ouvrir tout son cœur à DédéLa lune éclairait les eaux noires du lac saléDoudou a plu DédéEt sur le chemin qui les mène, un gros caillouDédé a plu DoudouElle se demandait d'oùVenait son amour pour DédéEt Dédé doutait d'ou-D'oublier un jour sa DoudouLe sable des dunes était chaud comme leur peauDoudou a plu DédéIls s'aimaient d'amour, d'eau douce et de fruits nouveauxDédé a plu DoudouMais le mois des pluies revintPour une autre DoudouPlus dorée, plus dodueIl s'en est allé très loinA l'autre bout de l'îleEt n'est plus jamais revenuLe vent se soulève et secoue les bananiersDoudou n'a plus DédéLa pluie fait des ronds sur les eaux du lac saléDoudou n'a plus Dédé

Vídeo incorreto?