Elle buvait son café, l'addition était prêteEt j'allais la laisser s'envoler. C'est trop bêteElle a pris dans son paquet une cigaretteUn garçon, empressé, accouru l'allumerPourquoi lui, il est triste, il est trop petitUn briquet et j'avais du génieAh quand on a du feu c'est un jeu de se déciderCraque une allumette et tu peux tout imaginerRien qu'une étincelle: "Mademoiselle, je suis amoureuxVenez, venez ce soir, venez chez moi, y a du feu"Alors j'ai acheté de quoi faire une flammeJ'étais prêt à foncer au moment où la dameSortirait de son paquet une cigaretteSitôt dit, sitôt fait, je ne l'ai pas ratéQuelques mots bien choisis et elle est à moiJe la vois me tomber dans les brasQuand on a du feu c'est un jeu de se déciderCraque une allumette et tu peux tout imaginerRien qu'une etincelle: "Mademoiselle, je suis amoureuxVenez, venez ce soir, venez chez moi, y a du feu"Elle n'a dit que "merci", elle a pris son vestiaireEt sortit dans la nuit, je ne savais pas quoi faireJ'ai grillé à sa santé une cigaretteEt je l'ai regardée s'en aller en fumée

Vídeo incorreto?