Comme je t'aimais, comme on s'aimait!
J'étais alors encore enfant,
Et dans la vie gaiement j'allais
Le coeur léger comme le printemps.
Les fleurs des champs et les prés verts
Dont le parfum vous enivrait
Étaient pour moi tout l'univers.
Comme je t'aimais, comme on s'aimait!

Les beaux dimanches de printemps
Quand on allait à Robinson
Danser sous les lampions tremblants
Ou s'allonger sur le gazon
Comme des oiseaux dans les buissons
On s'embrassait à chaque instant
Quand on allait à Robinson
Les beaux dimanches de printemps

Comme je t'aimais, comme on s'aimait!
Et puis le soir je me souviens
Dans les guinguettes, comme on chantait
Le coeur bercé de doux refrains.
J'étais grisé de mon bonheur,
Grisé d'air pur, et l'on rentrait
Les bras chargés de jolies fleurs,
Comme je t'aimais, comme on s'aimait!

Les beaux dimanches de printemps
Quand on allait à Robinson
Comme il est loin ce joli temps
Où je chantais comme un pinson:
J'ignorais toute les trahisons,
La jalousie, la voix qui ment
Quand on allait à Robinson
Les beaux dimanches de printemps.

Comme je t'aimais, comme on s'aimait!
Mais ce beau temps est bien passé...
Sans un baiser, d'un air distrait
Tu me dis adieu, toujours pressée.
Alors je vis du souvenir
Des soirs d'été où l'on faisait
Des rêves fous pour l'avenir.
Comme je t'aimais, comme on s'aimait!

Vídeo incorreto?