La vie c' est comme une journée, "une journée sans fin"
Ou y' a du bon et du mauvais, "du propre, du sale"
Les gens autour de moi s' battent , "pourquoi ?"
Dit moi pourquoi les gens s' battent ?, "je sais pas"
Trop d'souffrance a partager, "ou trop d'amour"
Personne vers qui se tourner, "personne"
Est ce que quelque part quelqu' un m'entend ?
Est ce que quelqu' un comprend ?

Tout commence par une fin de soirée bien arrosée
J' crois qu'il est tend de rentrer avant qu' j' ai les yeux carrés
Après dix heures de vagabondage au fond du lit
Vengeance furieuse sur l' oreillé, putain qu' c 'est dur d' se reveiller
J'saute dans ma douche, fait péter l'eau, merde plus de savon
Ressort d' ma douche, j' suis l' chien méchant qu' a froid aux os
Mais c' est pas grave, meme si la journée commence mal
Moi j' ai la dale, comme d' hab j' vais m' acheter un cassedale
Faut pas qu'joublie qu' y 'a répète, j' ai pas eu les deux athletes
Tony et Ben réveillent en moi l' sommeil de la bête
Parce que j' aime tant qu' c 'est carré, qu' les rendez-vous soi réglés
Comme du papier a musique, tu sais c'est une loi physique
Les jours de repos s' font rares, comme en prison les visites
J' vais voir mon père au parloire qui m' parle de sa sinusite
Chacun sa manière de vivre, enfermé ou libiré
Faut continuer d' cantiner

Quant a moi j' me paye le bruit du metro aérien qui balaye tout mon cycle de sommeil
Ca m'arrive rarement mais la j' suis debout avant la sonnerie d' mon réveil qui d' ailleur s'met a sonner
Comme pour me rappeler qu' j' ai à faire
Mais dit moi y' a quoi a faire un dimanche matin sur la terre
A part finir un mégot qui s'ennuit dans l' cendrier
Ou un fond de coca en s' demandant ou les bulles sont passées
Il est 14 heure du mat, j' ai la tête dans les vapes, j'sort du lit et constate que j'ai dormis dans mes sapes

Prochaine étape, faut qu' m' échape j' suis d' une humeur assassine
Le spline j' déprime a chaque fois qu' mon estomac m' taquine
J' met un jean, rassemble ma collecte personel de centimes
Evite les mines anti-personel des chiens de la voisine
Direction l' tabac, par soucis d' économie
Quand j' ai la dale un paquet d' clopes suffit à ma survie
Du dimanche au lundi, hygiène de vie exemplaire
Et si j' meurt pas d' faim alors sa sera sûrement d' un cancer
Pt'ètre que sa sera pas d'un ulscère
Tu m' crois j' suis tellement zen que j' pourrais donner des cours de yoga
Cerveaucommande, télécommande, radiocommande
J'bouge pas la science a répondu à ma demande
Eh Tony tu peus prendre, "alo", "alo resha", "vous faites quoi on avait rendez-vous debout les gars"
T'inquiète j'avais pas oublier l' rendez-vous par contre Zedou il est ou, t'as une idée de s' qui fout ?

Vídeo incorreto?