Cette voix, souviens-toi,
Tu l’écoutais, déjà tu l’aimais.
C’était un ailleurs, un avant,
Deux amants liés éternellement.
De nos corps enlacés
Naissait l’or pur de tous les mots d’amour,
Que l’on se jure en secret,
Quand on sait que les jeux sont faits.

Inévitablement, je t’aime encore, je t’ai aimé, je t’aimerai !
Incontrôlable en moi сe sentiment est d’un géant brisé.
Ici tout comme avant je te suivrai,
Donne l’âme de ta note.
Mais je m’en cacherais
Comme d’un amant discret,
Comme seul un homme peut se mentir.

Touche-moi rien qu’une fois,
Tout ici-bas fermera les yeux.
Dans notre mémoire
L’univers a laissé une porte ouverte,
Un peu d’air juste avant de partir.
J’accepterai de mourir en paix
De cette vieille terre,
Qu’elle me laisse quelques heures.
Je lui rendrai mon coeur.

Je tairai cette victoire,
J’écrirai une autre histoire,
Je prierai pour t’effacer.

Inévitablement, je t’aime encore, je t’ai aimé, je t’aimerai !

Jusqu’à la fin des temps
Comme un karma dément,
Comme on meurt d’avoir trop aimé.
Jusqu’à la fin des temps
Comme on aime un enfant,
Comme on vit une éternité.
Qui sait…?

Vídeo incorreto?