Sur un plastic piano j'écris des motsDes mots flous des quasi mots douxSous un petit pseudo tu m'envoies des mots d'émotifDes mots sexclusifsEt tu me touches me couches me bouches à boucheTu m'interpelles m'appelles m'emmêlesOn polissonne frissonne je déraisonnePetite voyelle cherche consonnePour faire une syllabe qui sonneBaby love appelle badabababa au jeu de l'amourBaby love voudrait faire badabababa sur l'écran d'amourBaby love pourquoi pas badabababa au jeu de l'amourBaby love encore badabababa sur l'écran d'amourTu me dis des mots blues je préfère les mots rosesCe maudit blues me rend moroseDes mots d'elle démoniaquesDes mobiles de maniaqueLes mots sont des aphrodisiaquesLes mots s'embrassent s'enlacent se déplacentEt se retrouvent face à faceIls polissonnent et déraisonnentPetite voyelle cherche consonnePour faire une syllabe qui sonneBaby love appelle badabababa au jeu de l'amourBaby love voudrait faire badabababa sur l'écran d'amourBaby love pourquoi pas badabababa au jeu de l'amour(parlé)Des jumeaux des gémeaux des marmotsDes motus des moscou des mosquées et des esquimauxDes homos des homards des mozards des marmotsDes morues des grumeaux des vas-y molloDes motos des motards des moqueurs des mobilesDes mots d'elle démoniaquesDes mots de tête pour des maux d'amourEt le mot de la fin

Vídeo incorreto?