Dame brune, un matin de brumeA recouvert le pianoDe longues plumes d'oiseauDes roses ont versé des sanglotsDame murmure, un étrange azurUne route en solitaireSemée d'ombre et de lumièreDame brune est un mystèreUne main tendue vers les désenchantésLe cœur mis à nu écarteléDame beauté, élégante féeRemords et regrets s'enchaînentJe voudrais que tu reviennesPour te dire combien je t'aimeDame de plume, au teint blanc d'écumeLa pluie n'a rien effacéA Précy, tout est resté pareilImmobile dans un grand sommeilUne main tendue vers les désenchantésLe cœur mis à nu écarteléJe l'avoue, dans mon au revoirComme vous je suis fidèleMa plus belle histoire d'amour, c'est elleDame brune intemporelle

Vídeo incorreto?