Sans rien dire les pensées se lisentSans rien dire les yeux poétisentComme des miroirs le reflet de nos histoiresSans rien dire souvent s'improviseLe désir lorsque l'on s'enliseDans un regard en faisant mine de se voirNous on se reconnaîtra n'importe oùOn s'enverra toujours des yeux douxPas besoin de message entre nousNous on a besoin que nos cœurs se nouentQue nos sangs se métissent et s'avouentOn se reconnaîtra n'importe oùEt qu'importe la couleur des masques que l'on portePuisqu'on frappe ensemble à la même porteLaissons le rideau tomberEt qu'importe puisque les sentiments nous transportent.Laissons les chanter pour ouvrir les portesEt laissons les clés tomberNous on se reconnaîtra n'importe oùOn s'enverra toujours des yeux douxPas besoin de message entre nousNous on a besoin que nos cœurs se nouentQue nos sangs se métissent et s'avouentOn se reconnaîtra n'importe où{Instrumental}Nous on se reconnaîtra n'importe oùOn s'enverra toujours des yeux douxPas besoin de message entre nousNous on a besoin que nos cœurs se nouentQue nos sangs se métissent et s'avouentOn se reconnaîtra n'importe où

Vídeo incorreto?