De la Havane à MonacoTu menais dans les casinos ta vie d'artisteTu avalais des couteauxA l'aise dans ton numéro d'illusionnisteTu sortais de ton chapeauDes foulards, des coquelicots, c'était facileEt j'ai fait l'erreur de t'aimerToi qui savais emballer le cœur des fillesAie aie aie tu m'en as joué des toursAie aie aie mais ça valait le détourAie aie aie j'en ai eu des illusionsMais au fond tout ça n'était que désillusion !Tu m'as posé des lapinsEt même pour un magicienC'est pas sérieuxMais j'ai retenu tes leçonsDe prestidigitation, de poudre aux yeuxFais attention, t'as intérêtLa prochaine fois que je te voisA l'éviterSinon, je compte jusqu'à troisEt là abracadabra tu disparaisAie aie aie tu m'en as joué des toursAie aie aie mais ça valait le détourAie aie aie t'es qu'un désillusionnisteDans les trucs, le bluff, le blabla, perfectionnisteAie aie aie tu m'en as joué des toursAie aie aie mais ça valait le détourAie aie aie j'en ai eu des illusionsMais au fond tout ça n'était que désillusions !

Vídeo incorreto?