Je traîne un vieux peignoir orangeTout déchiré de partout.Tous mes démons s'y mélangentComme dans une danse vaudou.J'ai trente ans, mais ça m'arrangeD'avoir encore mon Doudou.On a tous besoin d'un ange,D'un baiser chaud dans le cou.Doudou !Tu es doux comme un bonbon placeboDoudou, tu es beauComme l'eau et les cailloux.Doudou, chiffon,Tu n'auras jamais de cœurDoudou, tu es ma prisonVide où trépassent les heures.Je veux sortir d'une enfanceQui me traîne dans la boue.Tu vois : je n'ai plus confiance.Tu vas me pousser à bout.J'ai trente ans, mais ça m'démangeDe te brûler vif, mon Doudou.Pour un seul homme un échangeD'amour à vie sans verrou.Doudou, aussi lourdQu'une maladie de peau.Doudou tu es faux,Monologue de secours.Doudou, chiffon,Tu sais mes rêves par cœur.Doudou, caméléonOù se confondent mes pleurs.Doudou, aussi lourdQu'une maladie de peau.Doudou tu es faux,Monologue de secours.Doudou, chiffonTu n'auras jamais de cœurDoudou, tu es ma prisonVide où trépassent les heures.

Vídeo incorreto?