Dans ma petite boîte à messagesTombent des flocons virtuelsDes mots d'amitié qui voyagentDu bout du monde jusqu'à Bruxelles... {x2}Que tu sois un homme, une femme,Je peux te lire entre les lignesJe te devine entre les signes,Les reflets de tes états d'âmeOn voudrait tant être anonymeDans cet infiniment béantBesoin de se sentir infimeAu coin du feu de nos écransOn pianote, on imagine{Refrain}Des visages, des voix pêle-mêleTraits d'humour, paroles divinesIl neige...des E-Mails....Découcher du cocon de...soiPour s'infiltrer sous d'autres peauxPour s'inviter sous d'autres toitsEt se connaître...incognitoFaut-il vraiment se rencontrer ?Déposer le point sur le iPousser le secret au défiDe se dévoiler sans filetOn voudrait tant être anonyme....

Vídeo incorreto?