Ne me demande pas si j'y crois encore.Tu sais, de toute façon, à chaque remord,Il faut que j'oublie.Je crois que si tu veux être honnête avec moi,En quelques secondes, tu balances tout ça.C'est comme ça la vie.C'est pas pour rien si je suis venue.J'avais besoin de tes bras tendus.Rien ne me raisonne :Je suis une autre personne,D'une autre époqueQui sonne à ta porte,D'un autre pays.Ah mais lequel des deux mondes a vraiment la réponse ?Qui des deux le plus fort et qui va jeter un sort,Un nouveau défi ?C'est pas vraiment le but.Tant pis, tant pis...J'avais peur que tout s'effaceEt que ton cœur me lâche.Je viens d'un endroitPas loin d'iciOù on entend pasMême si on crie.J'pourrais être réelle,J'suis sans abri.Le jour se lèveMalgré la nuit.Tu m'as laissé ton ombre.Une trace au fond de ce monde,Au fond de mon cœur.J'ai vu dans tes mainsLes lignes du destin.J'ai vu que ton cœurSouffre en douceurLa ligne de sa vie.Ah mais quand les vents tournent en dedans, au dehorsQue tout tourne à l'envers,Les paradis c'est l'Enfer,Je n'suis plus d'iciC'est pas vraiment le but.Tant pis, tant pis...Mais j'avais peur que tout s'effaceEt que ton cœur me lâche.Je viens d'un endroitPas loin d'iciOù on entend pasMême si on crie.J'pourrais être réelle,J'suis sans abri.Le jour se lèveMalgré la nuit.Tu m'as laissé ton ombre.Une trace au fond de ce monde,Au fond de mon cœur.Une trace au fond de ce monde,Au fond de mon cœur.

Vídeo incorreto?