J'avais mis la glace au frais,Mon masque, enfin le seul qui m'va,C'ui qu'on met toujours dans ces cas-làBetty Boop à la peau trop encréeQuand il est arrivé il m'a semblé si beauQu'un seul assaut me fût fatalSon attrait ma tuéQuand j'ai vu tomber des larmesQui fuyaient le reflet des chandelles,Un goût d'éphémère ou d'éternelApporté comme un coup dans le dosDieu que c'est bon quand il m'emmèneDans les derniers refuges de l'obscèneParler d'amour me f'rait de la peineTant c'était bon, Tant c'était bonTout pour type type type qui m'a m'a tout faitTout pour type type type qui m'a tout faitMême m'aimerJ'ai dû fouiller là-dessousPour trouver qu'il était las de cellesQui font d'imprenables citadellesJuste au corps et de fougue éliméeTrop heureuxQue belle assailleIl alla où mes élans voulaient qu'il ailleIl mit de l'orIl mit le feuPilla mes rêves d'alors où tout m'était précieuxQue c'était donc aisé, que c'était longTout pour type type type qui m'a m'a tout faitJe vous jure enfin que la chanson à tort et qu'il me manqueQue mes nuits se donnent aux mauvaises languesQue j'ai voulu trop peu et qu'il me l'a laisséEt depuis je caresseLes coutours de ce désert qui me reste de luiEt tant pis si ma vie s'ébat dans l'infâmieD'un type type type qui m'a tout faitMême m'aimerJ'avais mis la glace au frais,Mon masque, enfin le seul qui m'va,C'ui qu'on met toujours dans ces cas-làBetty Boop à la peau trop encréeParler d'amour me f'rait de la peineTant c'était bon, Tant c'était bon...Ad lib...

Vídeo incorreto?