Avec son chignon sur sa tète / et son petit short un peu serre
Ses chaussures blanches et ses chaussettes / jusqu'aux genoux bien remontées
La petite footballeuse de sherbrooke / avait les jambes un peu musclées
Plus proches de celles de ribery / que celles d'angelina jolie

Mais moi j'avoue qu'elle me plaisait / au stade de l'université
J'ai toujours préfère les filles / avec un style bien démarque
C'était pas la plus efficace / et pas non plus la plus virile
Mais la qualité de ses passes / la distinguait de ses copines

Parfois sa tète se retournait / n petit regard elle me lançait
Alors mon cœur s'accélérait / et tout a coup je me voyais
Passer ma vie a ses cotes / de nos enfants je m'occupais
Pendant qu'elle allait s'entrainer / des sucres lents je préparais

Et tous les dimanches, en famille / on s'en allait l'encourager
On mangeait des glaces aux myrtilles / pendant qu'maman prenait son pied
Puis, mon téléphone a sonne / et le campus j'ai du quitter
Mais dans les vestiaires j'ai file / et sur son casier j'ai marque :

"ma petite footballeuse de sherbrooke / j'ai pas le choix, je t'abandonne
Parfois on se dit au revoir / bien avant de se dire bonjour
Il se peut qu'un jour je revienne / pour essayer de te croiser
Mais je sais bien qu'c'est pas la peine / et que j'te reverrai jamais"

Ma petite footballeuse de sherbrooke / je me souviens, je me souviens
Des arbres tout au long de la route / de ton pays, dans le matin
Ma petite footballeuse de sherbrooke / je me souviens, je me souviens
Et parfois mon cœur se déroute / vers ton québec un peu lointain
Vers ce québec un peu trop loin

Vídeo incorreto?