Au lever du décor, il y a des hommes qui attendent le soir
Ils recherchent le nord, qu'ils ont perdu à force de boire
Il y a des femmes qui se meurent et renaissent à l'ouverture des bars
Oubliés leurs malheurs, la chaleur elle ne cherchent que ça

Ne l'oublie pas
La vie n'existe pas

Juste après les bombes, il y a des hommes qui comptent les morts
Des milliers de tombes, vont pouvoir se remplir encore
Il y a une femme qui s'effondre, le tirer n'l'a pas ratée cette fois
Une nouvelle hécatombe, le croque-mort se lèche les doigts

Ne l'oublie pas
La vie n'existe pas
Ne pleure pas
La mort n'existe pas

Vídeo incorreto?