Avant qu'il n'y ait plus rien, il faut qu'on se dépêche
Se lever le matin, et retrouver la pêche
Tu les vois les tarés, tristes qui se réveillent
Ils ont le cur fané, et le mauvais sommeil
Ils comptent les billets, ça leur courbe le dos
Ils ont beau se soigner, mais persistent les maux

Il ne restera rien, plus rien, pour les gens de demain
Ils n'auront que des miettes, contaminées peut-être.

On n'a plus de valeur, en fait on vaut plus rien
Comme un sourire moqueur, bien caché dans le coin
Tu les vois les tarés, tristes qui se réveillent
Le geste condamné à se finir pareil
Ils serrent des mains sales et ça leur salit la peau
Ils ont beau se soigner, mais persistent les maux.

Il ne restera rien, plus rien, pour les gens de demain
Ils n'auront que des miettes, contaminées peut-être.
Il ne restera rien, plus rien, pour les gens de demain
Ils auront beau lever la tête, finie sera la fête.
Il ne restera rien.

Vídeo incorreto?