{Refrain:}Un pour Saddam et deux pour les Etats-UnisJe ne vois toujours pas venir la fin conflitQuand le monde part en couille en direct sur LCILes extrêmes se rejoignent dans la connerieMais le match bat son plein, oncle Sam mène la partieDans les coupes en jeu, quelques millions de viesMais quand il y a faute, ici il n'y a pas de penaltiesRegarde les équipes d'Afrique ou d'AsieL'arbitre est vendu, l'ONU travaille pour luiTout le monde fait le canard et même Saddam fléchitLa seule chose qui peut ébranler le vieux BillyC'est les petites gâteries de Monica Lewinsky{au Refrain}Je zappe de chaîne en chaîne, c'est encore lamême rengaineTous les partis politiques dans le monde atteignent de lamême gangrèneTu n'aimes pas la politique, elle non plus ne t'aime pasTu t'occupes pas d'elle, mon ami, elle s'occupe de toi15 % de Français votent pour un borgne amnésiqueJe regarde à gauche en général c'est très chicJe regarde à droite, ce sont des vraies pompes à fricMais qui nous représentent, reconnaît qu'il y a un hicJ'aimerais voir quelqu'un comme toi et moi à l'assembléeQui ne vit pas par productionNos réalitésQui ne viennent pas comme au zoo, visiter nos citésBref, un peu de sincéritéJe reviens sur ...{au Refrain}Plus on avance et plus je vois le monde s'essoufflerÇa sent la haine, on ne peut plus respirerAlerte ne sens-tu pas la pression monterMais comment décompresser ?La politique est un moyen pour certains d'exprimerDes convictions personnelles souvent inappropriéesMais que peut faire le peuple devant les têtes couronnéesSinon les décapiter ?Un pour Saddam, il y a un pour Saddam, il y a un pour SaddamAïe, aïe !{au Refrain}

Vídeo incorreto?