La pluie d'hiver sur les carreauxFrappait ses gouttes d'eauLa pluie d'hiver sur les carreauxJouait un air de banjoLes doigts posés sur son banjoLe musicien dormaitLes doigts posés sur son banjoLe musicien rêvait, rêvaitQue la musiqueQu'il avait composéePartait pour l'AmériqueEt y devenait un succèsPartout là-bas la nuit le jourOn jouait sa chansonDont tous les mots parlaient d'amourDe retour et de pardonAfin, afin peut-êtreQue celle qu'il aimaitL'entende enfin peut-êtreEt lui revienne à jamaisTous les orchestres du monde entierSans cesse la jouaitEt lui dans son rêve il voyaitDes millions de couples danserDanser sur sa musiqueDans un rythme infernalSur une immense pisteSortant d'une boule de cristalEt c'est alors qu'il aperçutLa fille qu'il aimaitEt c'est alors qu'il aperçutLa fille, la fille qui riaitLa pluie d'hiver sur les carreauxCessa ses gouttes d'eauLa pluie d'hiver sur les carreauxCessa son air de banjoLes doigts posés sur son banjoLe musicien pleuraitSans voir la porte qui s'ouvraitSur la fille qui revenait

Vídeo incorreto?