Les filles de l'auroreJe peux encore les retrouverElles ont autour du corpsDe l'amour et de l'orQue l'on peut jouer aux désElles ont au fond des yeuxDes rêves que l'on ignoreQuand vous dormez encoreQuand l'aube les voit passer par deuxEt moi je viens bien après l'auroreQuand le soleil monte à Saint-JeanJ'voudrai leur dire que je t'aime encoreToi qui t'en vas tout le tempsLes garçons de l'auroreGlissent leur corpsDans des jeans usésIls passent des doigts nerveuxDans leurs cheveuxEt s'en vont au-dehorsIls ont au fond des yeuxLes rêves des plus fortsLes guerres qu'ils font encoreQuand l'aube les voit marcher par deuxEt moi je viens bien après l'auroreQuand le soleil monte à Saint-JeanJ'voudrai leur dire que je t'aime encoreToi qui t'en vas tout le tempsLes amants de l'auroreSe donnent encoreDans des lits froissésAu cœur qui cogne encoreEst-ce l'amour ou la mortQui les gardent enlacésIls ont au fond des yeuxDes rêves que j'rêvais fortPour que tu restes encoreQuand l'aube nous gardait tous les deuxEt je reviens bien après l'auroreQuand le soleil monte à Saint-JeanJ'voudrais leur dire que je t'aime encoreToi qui t'en vas tout le temps

Vídeo incorreto?