Je porte en moi cette graine qui chaques jour grandit
Qui ne connait pas la terre, ignore tout du pays
Faisons parler les grand-pères fontaines de poésie
De la terre de sable qui leur a donne la vie

Mais le temps passe, emmène la memoire
Ne nous laisse pas d'autres choix que d'inventer l'histoire
Je sais là-bas rien n'est comme ici
Fils d'Abraham...Pain is all around

Où dorment les restes de ceux qui n'ont pas voulu fuir
Partir, partir pour ne plus jamais revenir
Attendre l'aumône qui permettra de rebatir
Et regarder ces porcs, tout ces porcs qui s'empiffrent

Mais le temps passe, emmène la mémoire
Mais je garde quand même en moi toujours un peu d'espoir
Revoir la terre, tuer l'amnésie
Fils d'Abraham...Pain is all around

Garder la mémoire
Jusqu'à ce que tout le monde se souvienne
Et transmette l'histoire de l'être
Lui raconter sa terre
Pour qu'il puisse un jour se sentir fier
D'être autrement, d'être originaire de l'autre continent
Je voudrais garder le contact avec ce pays
Où je ne suis pas né
Où je finirais bien demain pour me retrouver en paix
Qu'importe s'il ne porte plus le même drapeau
Si les chemin usés ont une nouvelle peau
Cesser de vouloir à tout prix intégrer
C'est ce qui tue l'esprit qui tue l'identité
Relever sa tête et dégueuler sa rage
On n'a pas d'autres choix quand on a mon âge

PAIN IS ALL AROUND, MOTHERFUCKER…
PAIN IS ALL AROUND, MOTHERFUCKER…

Vídeo incorreto?