j'dénonce le systeme dans lequel on vis tout en le faisant
fonctionner en consommant difficile de faire autrement
j'vis avec mon temps suivant le troupeau comme tous les autres moutons
j'reste militant mais c'est le berger qui tient le bâton
qui nous l'met dans les roues et qui nous mène en bâteau
nous fait bé-ton quand on marche encore à taton
mais ressere les taux
l'état nous l'a met en beauté après la pluie le beau temps
de s'pointer ou pas j'suis déja blazé depuis longtemps

la france acceuille à bras ouvert
mais les bicrolais ont vite compris que maigret n'était qu'une brute
mon coeur habrite la souffrance des colonies
si on t'fixe t'as qu'un détail c'est que le pen est un sal porc
faire la misère c'est ta peau pour les toupaves les combats de condés coupables de meurtres sur les colleurs d'affiches
je pais de mon épiderme "hé oui" il nait de commissariat qui ne referme pas de fantômes

voir l'arrivé de terroristes ou la violence augmentée
puis s'acharner sur l'islamisme c'est la joie du nationalisme
il suffit d'une chaine à audience d'un arabe dans leur rubrique pour outrager la vieille france et choquer l'opinion publique

mais que dire de la république c'est que pour un bico ou un naigre
les maigres salaires sont les mêmes donc ils touchent le squetch
retranscrit les joies et larmes les cris et drames
denoncent l'état et ses méfaits car la bouche est une arme

c'est c'est niquer le système
ils auront le feu car ils ont semés la haine
qu'on les brûle qu'on les pende ou qu'on les jette dans la Seine
la jeunnesse du ghetto à d'la rage qui coule dans les veines
il faut briser les chaînes
faut niquer le système
ils auront le feu car ils ont semés la haine
qu'on les brûle qu'on les pende ou qu'on les jette dans la Seine
la jeunnesse du ghetto à d'la rage qui coule dans les veines
"ouai" il faut briser les chaînes

pourquoi tu t'doutes pas à quel point il est terrible
de lire dans la bible
des espoires d'une communauté
sous survivre aux erreurs de la bible
mais dans ce combat ultime je proteste
me nois dans ces sombres dessins lieu
où les décéptions se succedent et où s'accroient ces certificats de déces
mais moi ces heures sombres ils m'insurgent
saches que je ne cesserais de contester les conditions de vie en HLM

(désolé jai pas la fin, mais le titre c'est nike le système et non nike le pen)

Vídeo incorreto?