Je me souviens d'un petit bar
Dans la gare de Poitiers
Au bistrot du départ
Ou celui de l'arrivée
Je me souviens que c'était le matin
Et qu'y avait un monde fou
Mais je sais plus ce que tu prenais comme train
Ni ce que je foutais dans le Poitou

{Refrain:}
C'était un jour de grève
Sans service minimum
T'appelais ça une prise d'otage
Et j'avais le syndrome de Stockholm

Je me souviens qu'une fois assise
Et bien que la Vienne soit loin de l'Euphrate
Que t'avais étiqueté toutes tes valises
A cause du plan vigipirate
Je me souviens que t'étais en provenance
Et moi à destination
Mais que le panneau de nos correspondances
Affichait que des annulations

{au Refrain}

Je me souviens, j'avoue, souvent,
Du silence qui avait précédé
La fin de l'annonce s'excusant
Pour la gêne occasionnée
Et je me souviens que, comme tu tenais
A ce que je respecte tes droits d'usagère
Dans une rame restée à quai,
On était montés en première

{au Refrain}

Je me souviens que t'étais belle
En conclusion de nos débats
Tout en soupirs de voyelles
Dans le wagon 6 de la voie A
Et je me souviens de toi nue
Et de moi priant contre ta peau
Pour que cette journée n'soit que le début
Du plus grand des mouvements sociaux

{au Refrain}

Vídeo incorreto?