J'ignorais qu'on pouvait ressentir la chose aussi fort
17 piges j' mettais les filles après le fric ou le sport
J'étais un ange avec un crayon, un démon avec une bombe
Mon tag était sur tous les murs mon skeud était en rayon
J'fréquentais des stars et des chanteurs en vogue
Et je sortais tous les soirs dans des clubs a la mode
Avec les filles c'était facile, chaque jour une nouvelle
Et je ne voulais jamais m'attacher
J'les trouvais bête et fragile
Mais c'était moi l'idiot dans l'affaire
Elle habitait juste au coin de ma rue, une petite go volontaire
On s'est croisé dans le bus a Nanterre,
On a jaqueté on a jaqueté
Jusqu'au terminus à pont de Sèvre
Elle m'a dit j'ai envie de te revoir
Et je sais qu'elle a regretté qu'on ait fait ça dès le premier soir
Mais elle sentait c' que j'ai senti, le courant passait trop bien
Quand je lui ai dit j' te rappelle elle savait que j' n'avais pas menti

Dans nos retrouvaille, une idylle sans faille
A présent pour moi tout est plus clair
Tu sais je rêvai ce jour, où je ferait tout pour
Qu'à nouveau nous soyons réunis ...

J' n'aimais pas trop faire de cadeau ni rencontré les parents
Dans ma tête j'étais encore ados même si j'approchais les 20ans
Et tout ce que mes potes pouvaient dire était inutile
J'crois qu' s'embrouiller avec ses frères est souvent le fruit d'une idylle
Depuis quelques temps je sort moins, le soir je ne traîne plus les parcs
Les pubs ou les bars, donc fatalement j' déconne moins
Les qu'en dira-t-on ne m'inquiète pas
J'savais qu'ils me raillaient kan on passé sur mon vespa
Quand j'avais la tête basse elle me disait redresse toi
Au fond tu sais qu'ils t'aiment et elle ajouté " n'est-ce pas "
Et tu sais qu'un jour ils arrêteront de vouloir traîner sous les tours
A se soûler tout les jours ou a roulé dans la cour

Dans nos retrouvailles, une idylle sans faille
A présent pour moi tout est plus clair
Tu sais je rêvé ce jour, ou je ferai tout pour
Qu'à nouveau nous soyons réuni

Les semaines se sont transformées en mois, puis les mois en années
Mais l'amour est une fleur qui finit par se faner
Les démons sont revenu a la charge
La rue m'appelait de plus en plus fort, me rendait de plus en plus barge
Mon Dieu donnez moi la force et le courage d'avancer plus loin de tourner la page
Je voudrais juste te revoir sourire
Et ne plus jamais te faire souffrir "

Comme quand on s' voyait tous les jours, qu'on a voyagé au Antilles
Le soir on faisait l'amour sur la plage en se disant tant pis
Mais une chose en amène une autre j'ai repris contact
Les potes, les boites, c'est là que l'histoire dérape
Hou hou hou

Je souhaite tant nos retrouvailles, une idylle sans faille
A présent pour moi tout est plus clair
Tu sais je rêvais ce jour et je ferai tout pour
Que nous soyons réuni

Vídeo incorreto?